Autist (and ?? ⊳ Autist’ic-sub-label: sub-autists) (and ?? ⊳ Autistous ⊳ Autistesque) (‘Autistic Person’ = personity substantively princeps ⋰ ‘Personic Autist’ = identity substantively princeps) With Further Notional Treats to ‘Anglophonic Autistics’    Autiste (et ?? ⊳ sous-dénotation Autist’ique : sous-autistes) (et ?? ⊳ Autisteux ⊳ Autistesque)  — Entirely Bilingual Article   ✻✻  ❝keep calm and do cultural❞   ✻✻  Special Anglophon’ic Autist’ics

❝Keep Calm And Do Cultural❞   In fact, the degrading categorizations “profound/superficial”·“severe/adaptable” are in the first place already in the one “autist/‘autist·ic’-sub-label (sub-denotation) (sub-autists)” (an observation to the ‘anglophonic autistics’).
   En fait, les catégorisations dégradantes « profond/superficiel »·« sévère/adaptable » sont en premier lieu déjà dans celle « autiste/sous-dénotation : ‘autistique’ (sous-autistes) ».

Document ou publication ici du mercredi 22 décembre 2021
Article revu le 13 février 2022


⇦ Nota bene: “(person) with autism”, deprecated: misconception.
Rigorously: “(⋯) in si­tu­a­tion of [⇦ figurative sense] autism”.

  • Dont, ⇦ pièges notionnels-linguistiques dans la langue française, et :
  •    Including, ⇦ some notional-linguistic traps in English language features stemming from Middle French.
  • La teneur du présent article figure également dans l’article :    The content of the present article is also provided for in the Article:      Terminologie Lexicologie Dont rendu en français de termes anglais issus du français   Part bilingual tenor

       Screenshot: Etymonline.com/word/Autism · Autistic (1968, noun) · Autist (earlier)
    Autism · Autist · Autist'ic · ‘auto-' ↧
    Autism · Autist · Autist’ic · ‘auto-’  ↧
    Etymonline.com/word/Autism
    What does IC mean?
    Que signifie IQUE ?
    =
    Autist’ic Person “Autist Person
    with ic”?
    Pers. Autist’ique
    « Personne Autiste
    avec ique » ?

       In fact, the de­gra­ding ca­te­go­ri­za­tions “pro­found/su­per­fi­cial”·“se­ve­re/adap­tab­le” are in the first pla­ce al­rea­dy in the one “aut­ist/‘aut­ist·ic’-sub-label (sub-deno­ta­tion) (sub-aut­ists)” (an ob­ser­va­tion to the ‘angl­o­pho­nic aut­is­tics’).

    ❝Keep Calm And Do Cultural❞

       En fait, les ca­té­go­ri­sa­tions dé­gra­dan­tes « pro­fond/su­per­fi­ciel »·« sé­vè­re/adap­ta­ble » sont en pre­mier lieu dé­jà dans celle « aut­iste/sous-dé­no­ta­tion : ‘aut­ist­ique’ (sous-aut­istes) ».

    “mine is not Autist, he has Autist'ic disorders”
    “mine is not Autist, he has Autist’ic disorders”
    fr  · 2020-12-24 Fb
    « le mien n'est pas autiste, il a des troubles autist'iques »
    « le mien n’est pas autiste, il a des troubles autist’iques »
    en  · 2020-12-24 Fb
       Autist, ic, Lexicology

    Etymonline.com/word/AutistIC
    autistic (adj.) · 1912 (Bleuler), from autism. Noun meaning ‘person with autism’ is recorded from 1968 (earlier in this sense was autist). Related : Autistically.”

       Autiste, ique, Lexicologie

    Etymonline.com/word/AutistICAutistIQUE
    « autistic (adj. [anglais]) — 1912 (Bleuler), de autism [anglais]. L’emploi substantif signifiant ‹ personne en situation d’autisme › est relevé à partir de 1968 (auparavant dans ce sens était employé le terme : autist [anglais]). »

    •• This current choice of terminology (‘Autistic’) follows from the position of parental denial of Autism concurrently from the 1960s onwards with the grieving ‘parental activism’ regarding their autist children as ‘defections of the notion of personhood’.The term/notion ‘Autistic’ being used from then on neither more nor less than as the …lesser evil, which ipso facto vitiates as well the term ‘Autist’ as the one… ‘Autism’, by dehumanizing connotations ; this, in the most radical way as long as the use of the term ‘Autistic’ continues.

    •• Ce choix actuel de terminologie (« autistique ») est issu de la position de déni parental de l’autisme concurremment dans le contexte des années 1960 à l’“activisme parental” éploré regardant leurs enfants autistes comme des « défections de la notion de personne ».Le terme/notion « autistique » étant usité dès lors ni plus ni moins que comme le …moindre mal, ceci entachant ipso facto aussi bien le terme « autiste » que celui… « autisme », de connotations déshumanisantes ; ceci, de façon la plus radicale tant que l’usage du terme « autistique » se poursuit.

    Etymonline.com/word/-IST
    “word-forming element meaning ‘one who does or makes,’ also used to indicate adherence to a certain doctrine or custom, from French -iste and directly from Latin -ista (source also of Spanish, Portuguese, Italian -ista), from Greek agent-noun ending -istes, which is from -is-, ending of the stem of verbs in -izein, + agential suffix -tes.”

    Etymonline.com/word/-IST-ISTE
    « suffixe signifiant ‹ celui qui fait ou qui produit ›, également utilisé pour indiquer l’appartenance à une certaine doctrine ou coutume, du français -iste et directement du latin -ista (source également de l’espagnol, du portugais, de l’italien -ista), du suffixe de nom d’agent -istes en grec, issu de -is-, terminaison du radical des verbes en -izein, + suffixe agentiel -tes.

    Etymonline.com/word/-IC
    “Middle English -ik, -ick, word-forming element making adjectives, ‘having to do with, having the nature of, being, made of, caused by, similar to,’ from French -ique and directly from Latin -icus or from cognate Greek -ikosin the manner of ; pertaining to.’ From PIE adjective suffix *-(i)ko, which also yielded Slavic -isku, adjectival suffix indicating origin, the source of the -sky (Russian -skii) in many surnames. In chemistry, indicating a higher valence than names [than the one indicated by the terms] in -ous (first in benzoic, 1791).”

    Etymonline.com/word/-IC-IQUE
    « Moyen anglais -ik, -ick, suffixe formant des adjectifs, ajoutant le sens ‹ ayant un rapport avec, ayant la nature de, étant, fait de, causé par, semblable à ›, du français -ique et directement du latin -icus ou du cognat grec -ikos ‹ à la manière de ; appartenant à ›. Du suffixe adjectival PIE [*IE] *-(i)ko, qui a également donné le slave -isku, suffixe adjectival indiquant l’origine, source du -sky (russe -skii) dans de nombreux noms de famille. En chimie, indique une valence plus élevée que [celle indiquée par] les mots en -ous [français : -eux] (d’abord dans benzoïque, 1791). »

    • ‘Having to do with Autist,
    • similar to Autist,’
    • ‘in the manner of Autist.’

    I.e. ‘Aut·ist-ic’: neither in the situation of Autism, nor being Autist.
    The possible nuance being that of uncertainty or caution in this regard, for the purpose of expressing that.

    ‘Autistic’, sub-denotation of ‘Autist’:
    minorative of: Autist,
    and referring to Autist.

    ‘Autistic’, sub-denotation of ‘Autist’, distantiates from Autism.

    It is thus visible that dignity is hardly possible by designating oneself as Autistic, i.e. as ‘Simili’-Autist, Sub-Autist…
    Except for the case of caution, uncertainty.

    The choice of the term ‘Autistic’, sub-denotation of ‘Autist’, corresponds in the first place to the position of denial of Autism concurrently from the 1960s onwards with the grieving ‘parental activism’ regarding their autist children as ‘defections of the notion of personhood’: ‘Autistic’ as “noun meaning ‘person with [in the situation of] autism’ is recorded from 1968 (earlier in this sense was autist)”. – The term/notion ‘Autistic’, sub-denotation of ‘Autist’, being used from then on neither more nor less than as the …lesser evil; this, to rule out the worst (the worst being ‘Autist’…), which ipso facto vitiates as well the term ‘Autist’ as the one… ‘Autism’, by dehumanizing connotations, in the most radical way as long as the use of the term ‘Autistic’ continues.

    In fact…

    In fact, the degrading categorizations “profound/superficial”·“severe/adaptable” are in the first place already in the one “autist/‘autist·ic’-sub-label (sub-denotation) (sub-autists)” (an observation to the ‘anglophonic autistics’).

    Adhering to the term/notion ‘Autistic’ involves bowing to this.

    Anyway:
    ‘Autist’ic person’: so there is some doubt then, isn’t there? In fact, actually serves to indicate that non-autist people are not persons…
    Authentic Autistic: referring to those who are Autists.
    ⊳ Autist   ⋯ic   ⋯ous   ⋯esque  (? & …Autic …Autous …Autesque?).

    • Furthermore, to set the record straight on the basics of basic syntax:
      ‘[adjective] [noun (substantive)]’ = noun-ity substantively princeps:
      ‘Autistic Person’ = personity substantively princeps;
      ‘Personic Autist’ = identity substantively princeps.
    • ‹ Qui a quelque chose à voir avec autiste,
    • ressemblant à autiste ›,
    • ‹ à la manière d’autiste ›.

    I.e. ‹ Aut·ist-ique › : n’étant pas en situation d’autisme, ni autiste.
    La nuance possible étant celle d’incertitude ou de prudence à cet égard, dans le but d’exprimer cela.

    « Autistique », sous-dénotation de « autiste » :
    minoratif de : autiste,
    et qui se réfère à autiste.

    « Autistique », sous-dénotation de « autiste », distancie de l’autisme.

    On voit donc que la dignité n’est gère possible en se désignant Autistique, c’est-à-dire en tant que Simili-Autiste, Sous-Autiste…
    Exception faite du cas de prudence, incertitude.

    Le choix du terme « autistique », sous-dénotation de « autiste », correspond d’abord à la position de déni de l’autisme concurremment dans le contexte des années 1960 à l’“activisme parental” éploré regardant leurs enfants autistes comme des « défections de la notion de personne ». — Le terme/notion « autistique » étant usité dès lors ni plus ni moins que comme le …moindre mal ; ceci, pour écarter le pire (le pire étant « autiste »…), ce qui ipso facto entache aussi bien le terme « autiste » que celui… « autisme », de connotations déshumanisantes, de façon la plus radicale tant que l’usage du terme « autistique » se poursuit.

    En fait…

    En fait, les catégorisations dégradantes « profond/superficiel »·« sévère/adaptable » sont en premier lieu déjà dans celle « autiste/sous-dénotation : ‘autistique’ (sous-autistes) ».

    L’adhésion au terme/notion « autistique » comporte de s’incliner devant ceci.

    En tout cas :
    « Personne autiste » : c’est qu’il y a un doute alors, non ? En fait, sert à indiquer que les non-autistes ne sont pas des personnes…
    Authentique Autistique : qui se réfère à ceux qui sont autistes.
    ⊳ Autist·e   ⋯ique   ⋯eux   ⋯esque  (? & …Autique …Auteux …Autesque ?).

       1968, in English language, a person in situation of Autism was an Autist · 2022, …
       1968, en langue anglaise, une personne en situation d’autisme était « an Autist » (un·e autiste) · 2022, …
    • 2022, in English language (and only in English language), Autist’ics (i.e. sub-Autists) shun the term/notion Autist:
      (2022, en langue anglaise [et seulement en langue anglaise], les ‘Autist’ics’ [c’est-à-dire les ‘sub-Autists’] fuient le terme/notion ‘Autist’.)
      • It’s about being “Autist with ic”. Ic is surely very advantageous.
        (Il s’agit d’être « ‘Autist’ avec ‘ic’ ». Ic est sûrement très avantageux.)
    • Quiz: What is the (probably shameful) basis for the composite term/notion ‘Autist with ic’?
      (Quiz : Quelle est la base [probablement honteuse] du terme/notion composite « ‘Autist’ avec ‘ic’ » ?)
      • The result revealed here: a major part of the occurrences of ‘Autist’ in Twitter are of parody persiflage contempt… (as at January 2022)
        Twitter.com/search?q=Autist&f=live

        (Le résultat révélé ici : une majeure partie des occurrences de « Autist » dans Twitter sont de parodie persiflage mépris [à janvier 2022].)
       “Mine is not Autist, he has Autist’ic disorders”
       « Le mien n’est pas autiste, il a des troubles autist’iques »
    “mine is not Autist, he has Autist'ic disorders”
    “mine is not Autist, he has Autist’ic disorders”
    fr  · 2020-12-24 Fb
    « le mien n'est pas autiste, il a des troubles autist'iques »
    « le mien n’est pas autiste, il a des troubles autist’iques »
    en  · 2020-12-24 Fb

    “If the psys, neuro and so on would start using the right term already, it would be easier for many to understand (I can’t count the number of parents who have already told me ‘mine is not Autist, he has Autistic disorders’ and when I answer them that they are indeed Autist, no… the proof… he is not deficient arghhhhhhhhh !!!!!! And the psy confirms that some parents can’t and don’t want to hear the word Autist so they talk to them about Autistic type disorders, I don’t know if I should laugh or cry :o((”

    « Si les psys, neuro et cie commençaient par utiliser le bon terme déjà, ça serait plus simple pour nombreux de comprendre (je ne compte plus le nbre de parents qui m’ont déjà dit “le mien n’est pas autiste, il a des troubles autistiques” et quand je leur réponds qu’ils sont donc bien autistes, non… la preuve… il n’est pas déficient arghhhhhhhhh !!!!!! Et la psy de me confirmer que certains parents ne peuvent et ne veulent pas entendre le mot autiste donc on leur parle de troubles de type autistique, jsais pas si je dois rire ou pleurer :o(( »


    001005. Parlez-vous français ?? ⁘ Is it English that you speak??
    Parlez-vous français ?? ⁘ Is it English that you speak??
    159 Dictionnaire
    What is above all needed is to let the meaning choose the word* and not the other way around. The worst thing you can do with words is to surrender to them.” George Orwell   * – for the word’s content 

    — · —
    Connexités Lirossi

    — · —
     

    Publications

    Derniers artic­les publiés

    Navigation

    Articles de la rubrique